Qu’est-ce que le dépoussiérage industriel

Un dépoussiérage industriel est un type d’équipement de contrôle de la pollution de l’air utilisé sur les sites industriels, tels que les usines, fabriques et entrepôts, afin de répondre aux exigences de sécurité pour l’environnement et les employés sur leur lieu de travail. Cet outil vise à contrôler, réduire et éliminer les particules et les fumées provenant des gaz d’un processus de fabrication, mais également de l’air environnant pendant le processus de fabrication ou de production.

Les composants de base des dépoussiéreurs industriels comprennent un ventilateur, un filtre à poussière, un système de nettoyage du filtre, un réceptacle à poussière et un système de dépoussiérage. Cinq types courants d’équipements de dépoussiérage sont les filtres à manches en tissu, les séparateurs inertiels (comme les cyclones mécaniques), les collecteurs à cartouches, les épurateurs par voie humide et les précipitateurs électrostatiques.

Les dépoussiéreurs à sacs filtrants existent en plusieurs modèles et constituent le système le plus couramment utilisé en raison de son efficacité de 99%.

Objectif du système de dépoussiérage

L’objectif du dépoussiérage industriel est de garantir un environnement de travail sain pour tous les opérateurs. Il constitue donc une considération primordiale pour l’entreprise dans le cadre de la protection sanitaires de ses employés et de leur espace de travail.

L’accumulation de particules et d’aérosols ne provoque pas seulement des problèmes physiques pour le personnel, elle risque également d’endommager l’équipement et réduire en conséquence sa durée de vie. Cette accumulation peut ainsi provoquer une forte baisse de la productivité (maladie, panne de l’équipement) et une nécessité d’investissements supplémentaires pour remplacer les dispositifs défectueux.

Un problème encore plus grave est le risque de pollution de l’équipement, des sols et des surfaces environnantes, qui peut entraîner des coûts supplémentaires liés au nettoyage et l’augmentation du temps d’arrêt.

L’accumulation des particules dangereuses et d’aérosol peut également causer un risque de contamination croisée. Il est particulièrement récurrent dans les sites de production alimentaire. Un aménagement des espaces de travail facilement nettoyables et un système d’extraction équilibré sont des solutions efficaces pour lutter contre ce problème.

La protection de l’environnement prend de plus en plus d’importance. On observe une sensibilisation croissante du public aux questions environnementales, avec une réponse de plus en plus active des gouvernements. Cette sensibilisation provoque l’évolution constante, à laquelle l’industrie doit se conformer : une législation spécifique (IED), l’empreinte de CO2, etc.
Ainsi, le système de dépoussiérage industriel est une solution, qui s’inscrit dans les objectifs industriels de développement durable, visant à protéger la santé humaine et l’environnement.

Filtration industrielle, une nécessité pour de nombreux secteurs

L’installation de systèmes de filtration industrielle est essentielle pour un certain nombre de secteurs industriels tels que le travail du bois, l’agriculture, l’agro-alimentaire, l’industrie pharmaceutique, le recyclage, le ciment et les produits rocheux, la fabrication des métaux, l’exploitation minière et le traitement chimique, entre autres. Les dépoussiéreurs industriels, appelés filtres récepteurs, sont également des éléments essentiels des systèmes de traitement dans de nombreuses applications thermiques et de réduction de taille, ainsi que des récepteurs pour le transport pneumatique.

Ces domaines industriels présentent des risques d’une forte production de particules nuisibles. Le système de dépoussiérage industriel permet de les éliminer suivant un processus, qui se divise en cinq étapes :

  • Captage des poussières

Le captage des poussières s’effectue au plus près de la source d’émission sans causer de gêne à l’opérateur.

  • Transport des poussières

La vitesse de convoyage est optimisée en fonction des règles aérauliques et des contraintes économiques du fabricant.

  • Filtrage des poussières

Une fois collectée et transportée, la poussière est filtrée.

  • Recyclage, compensation de l’air

En fonction du type de poussière, l’air peut être recyclé à l’intérieur du bâtiment. Si le recyclage n’est pas possible, l’air extrait doit être compensé par l’introduction d’air traité.

  • Récupération et stockage des poussières

Les poussières issues du processus de filtration sont récupérées dans un conteneur afin d’assurer un recycle/retraitement simplifié et optimisé.

Choix du système de filtration et règles de sécurité

La nature des particules fines dans l’air varie, ainsi les processus de fabrication mis en place, varient d’un secteur industriel à l’autre. Ce fait peut être une source de confusion lorsqu’il s’agit de choisir le système idéal de filtration des poussières.

Pour le faire correctement, il faut prendre en compte un certain nombre d’éléments :

  • Où sont les sources d’émission ?
  • Comment les sources d’émission sont-elles identifiées ?
  • Où exactement avez-vous besoin d’extraire ?
  • Quelles sont les réglementations intérieures et extérieures en matière de qualité de l’air ?
  • Quelles sont les propriétés de la poussière associée à l’installation ? Est-elle sèche ? Est-elle humide ? Est-elle explosive ? La charge de poussière est-elle lourde ? Est-elle dangereuse à inhaler/dangereuse pour la santé ? Quelle est la valeur de sa concentration maximale admissible (CMA) ?

Une autre considération est celle de l’investissement. La mise de fonds initiale (investissements en capital) pour un nouveau système peut sembler décourageante, surtout lorsqu’on pèse les coûts des ventilateurs, des hottes et des dispositifs d’automatisation.  Cependant, il est important de ne pas considérer uniquement les coûts initiaux, mais également les coûts d’exploitation (OPEX) et le coût total de possession (TCO). Les coûts supplémentaires, comme les assurances associées, peuvent dans certains cas être considérablement réduits grâce à la réduction des risques associés à un bon système de filtration.

Un système de dépoussiérage industriel bien équilibré, adapté à l’environnement dans lequel il fonctionne, permet à la fois d’économiser sur la consommation d’énergie, mais également de réduire les coûts de maintenance et les temps d’arrêt. Il a été démontré qu’un tel système atteint son seuil de rentabilité au bout de trois à cinq ans.

Cela signifie que, même si un système sur mesure de haute qualité nécessite initialement une mise de fonds plus importante, l’utilisateur s’en retrouvera mieux à terme.

Faire le bon choix de son système de dépoussiérage industriel, c’est également l’assurance et le respect de la sécurité des lieux. Il convient de garder à l’esprit les réglementations auxquelles vous devez vous conformer :

  • Réglementations relatives à la sécurité des machines

D’une importance capitale, elles garantissent la sécurité et le bien-être du personnel qui utilise le système.

  • Protection contre les atmosphères explosives

En Europe, elle est couverte par ATEX, une directive de l’Union européenne ; une réglementation similaire existe aux États-Unis, établie par la National Fire Protection Association (NFPA) afin de prévenir les blessures et les pertes matérielles dues aux risques d’incendie.

  • Directive industrielle européenne

Une directive de l’UE qui vise à protéger la santé humaine et l’environnement avec un processus couvrant une approche intégrée, l’utilisation des meilleures techniques disponibles, la flexibilité, les inspections et la participation du public.

Il est probable également qu’il existe des réglementations locales, régionales ou nationales, qu’il ne faut pas oublier. Demander de l’aide aux experts OPERATIONAL est une solution parfaite pour garantir une conformité totale et assurer la sécurité de votre nouveau système de filtration industrielle.

Maintenance de système et traitement des déchets

Une fois le bon système de filtration industrielle installé, il ne faut pas oublier de l’entretenir régulièrement, afin d’éviter des risques de dysfonctionnement et de conformité. Pour ce faire, il existe deux types de maintenance :

  • Maintenance de l’opérateur

Il s’agit d’une maintenance régulière et continue qui comprend des tâches telles que le nettoyage conformément aux directives de l’équipementier.

  • Maintenance régulière/planifiée

Elle est effectuée par un tiers externe, souvent lors d’arrêts de production programmés. Elle comprend aussi souvent des inspections, une maintenance corrective et le remplacement des filtres.

Il est important de garder à l’esprit les considérations relatives à la maintenance industrielle lors de la sélection d’un système de filtration. La conception du système et son adaptation à vos installations peuvent jouer un rôle important pour réduire la maintenance au minimum et optimiser le temps de fonctionnement.

Un autre aspect important est le traitement des déchets, qui sont générés et collectés par le système de dépoussiérage industriel pendant l’activité. Dans certains procédés de fabrication, une combinaison de particules et de vapeur est éliminée par un épurateur humide, plutôt que par filtre à poussière sec. Dans ce cas, le traitement du flux d’eaux usées produit par l’épurateur doit être pris en considération.

Operational vous propose des technologies diverses et variées, afin de concevoir un système de dépoussiérage qui répond à vos besoins. Contactez-nous pour découvrir nos solutions.

Des applications industrielles

INTERVENTIONS D’OPERATIONAL

INSTALLATION DE SYSTÈMES DE DÉPOUSSIÉRAGE

  • Traitement des poussières par filtration
  • Aspiration centralisée industrielle
  • Traitement des brouillards d’huile
  • Amélioration des postes de travail
  • Traitements des odeurs

MAINTENANCE DES DÉPOUSSIÉREURS INDUSTRIELS

  • Maintenance des dépoussiéreurs
  • Maintenance des systèmes de transport des poussières
  • Remplacement des médias filtrants

Maintenance des depoussiereurs

EXEMPLE DE RÉALISATIONS

DÉPOUSSIÉRAGE AU CENTRE DE TRI DE DÉCHETS MÉNAGER

  • Traitement des poussières de 65 000 m 3/h
  • Systèmes de captation des effluents et des gaines de transfert des airs captés
  • Equipement de filtration des poussières
  • Automatisme et système de gestion des équipements
  • Montage et mise en service des installations

ASPIRATION CENTRALISÉE AU CENTRE DE TRI DE DÉCHETS MÉNAGER

  • Capacité d’aspiration égale 800 m3/h sur 2 points de captations
  • 40 points d’aspiration et tuyauteries de transfert des airs captés
  • Groupe déprimogène haute dépression
  • Dépoussiéreur haute pression
  • Automatisme et système de gestion des équipements
  • Montage et mise en service des installations

DÉPOUSSIÉRAGE ET TRAITEMENT COV DANS LA FABRICATION DES MATÉRIAUX COMPOSITES

  • Capacité d’aspiration égale à 48 000 m3/h sur10 points de captations
  • 4 Dépoussiéreurs
  • Traitement des COV par charbon actif
  • Echange de chaleur entre flux entrants et sortants des ateliers de fabrication
  • Automatisme et système de gestion des équipements
  • Montage et mise en service des installations

Voir plus de solutions environnementales

Avoir une question? S’il vous plaît remplir le formulaire ci-dessous.